Fêtes des letchis : 2ème partie – Les préparatifs de la fête

Classé dans : Tourisme | 3

Salut tout le monde,

Avant toute chose des nouvelles de PAM. Elle nous a posé un lapin … et tant mieux. Houaïlou a été protégé par le relief et nous n’avons eu aucun vent, juste un horizon « un peu » bouché.

Je sais que certaines personnes l’attendent depuis longtemps donc voici, ENFIN, la suite des photos de la fête des letchis.

La préparation des sites s’est effectuée entre le 10 et le 13 décembre au matin et je vais la découper en 3 zones différentes même si celles si n’étaient pas vraiment séparées dans la réalité.
2014-12-10 - 4

 

La zone du rodéo :
La reconnaissance de l’emplacement du carré et des zones spectateurs a été faite le mercredi matin par les membres du bureau de la fédération calédonienne de rodéo et les personnels de la sécurité civile qui ont approuvé le choix de l’emplacement et les infrastructures. Le montage du carré a commencé le vendredi dans la bonne humeur et avec une efficacité assez remarquable. Les barrières sont arrivées sur un semi remorque avant d’être déplacées à la main sur zone et fixées les une aux autres. Il a fallut ensuite raccorder les portes de sortie des bêtes à la structure. A la fin de la journée il ne manquait plus que les animaux, le podium et la sono qui sont arrivés le matin même du rodéo.

 

La zone des concours sportifs :
Au programme concours de foot, de pèche et de beach volley … mais loin de la plage et sans terrain de volley. Qu’à cela ne tienne, il suffit juste de ramener quelques mètres cubes de sable, de niveler le tout, de planter deux anciens poteaux téléphoniques, de les couper à la bonne hauteur et de poser un joli filet la dessus. Avec un peu de bonne volonté et beaucoup d’enthousiasme on arrive à tout. Heureusement pour le terrain de foot il n’y avait qu’un bon coup de tondeuse à passer et le lignes blanches à rafraichir !!…

 

La zone des stands de produits locaux et de restauration :
Une dizaine de stands avec structure métallique et plus du double en farés à base de bambous. La consigne était simple : garder un style local en utilisant le plus possible de matériaux traditionnel : décorations florales, tressage de feuilles de coco pour l’habillage des stands. La seule exception était pour les parties cuisines qui ne devaient pas avoir de couverture végétale pour éviter tout risque d’incendie. Tout le monde a mis la main à la pâte en fonction de ses capacités, du plus jeune au plus âgé (ou presque), le tout encadré par un yoyo survolté qui faisait office de chef d’orchestre ou de VRP lorsqu’il le fallait pour se faire prêter groupe électrogène et toilettes chimiques.

 

Beaucoup de solidarité pour cette préparation, des gens souriant … que du bonheur.

 

Allez tata et a bientôt pour la suite (promis cette fois)

Seb

3 Responses

  1. Coucou à vous 3
    Un grand merci pour votre petite carte, que du bonheur d’avoir de vos nouvelles !
    Je vois que vous êtes pas mal occupé, c’est super.
    Pascal se joint à moi pour vous envoyer plein de bisous à vous 3
    Françoise, Pascal

  2. Mamounette

    Merci pour ces belles photos qui reflètent bien la cordialité des personnes.
    Avez-vous vu notre message suite à votre belle carte reçu le lendemain de notre skype. La NZ vous a bien plu est-ce que par la suite……………………
    Des photos de notre princesse nous donneraient beaucoup de joie.
    Nous vous faisons tout plein de gros bisous XXL et de tendres câlins à notre petite amour

  3. un petit coup d’œil par hasard,et je tombe sur la suite du reportage: c’est toujours aussi agréable de « participer » à la vie du pays. Bises

Laisser un commentaire